Et ce deuxième roman? #3

Bonjour à tous,

La relecture et les betas-lectrices

Voici un nouvel article sur mon deuxième roman qui sortira en mai/juin 2018. Compte tenu de certains événements dans ma vie privée, je ne peux encore donner un planning plus précis. Mais je vous tiens au courant! Si vous m’avez suivi sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas sans savoir que je suis en pleine phase de relecture. Il ne me reste à ce jour que 12 chapitres à peaufiner. Je voudrais ensuite relire le livre en entier pour noter d’éventuelles coquilles et incohérences. Puis je l’enverrais à mes premières lectrices. Une fois leurs commentaires reçus fin mars, je remanierais le texte et le ferai parvenir à mon correcteur dans la deuxième quinzaine d’avril.

La couverture

Pour celle-ci, j’ai fait le choix de faire appel à Raquel Maciel qui a dessiné les cartes du Guatemala de mon premier roman. Le contact est très bien passé et j’apprécie grandement son travail. Laissez-vous surprendre! Une chose est sûre, la couverture sera dans le même esprit que la première. J’aimerais que l’on reconnaisse que ces deux comédies romantiques font partie de la même collection, à savoir « les aventurières du bout du monde ». Voici une des cartes d’ailleurs, si vous ne vous en souveniez pas.

Clara au Guatemala de Sophie Rouzier

Le titre?

Oui, depuis quelques mois déjà, je l’ai en tête. Vous connaissez ce second opus comme « Chantal au Népal ». Le titre officiel est pourtant devenu « Tremblement de cœur« . Il s’agit là d’un jeu de mots avec les tremblements de terre qui ont eu lieu au Népal en 2015, époque à laquelle se déroule mon roman, et les sentiments qu’éprouvera Chantal pendant son voyage initiatique. Sur Twitter et Facebook, vous vous êtes amusés à découvrir le titre grâce aux initiales. Des propositions farfelues aux idées rigolotes, personne n’a réussi à deviner. Et pourtant… il tombe tellement sous le sens, quand on y réfléchit, vous ne trouvez pas?

Un scoop?

Je vous avais déjà annoncé qu’un des personnages du premier roman serait très présent dans ce livre… Eh bien, pour ne rien vous cacher, vous en retrouverez un deuxième aussi… suspense!

à bientôt

Le club des Indés

Depuis quelques jours, j’ai la chance de faire partie d’un club très privé (eh ouais!). La preuve? J’ai reçu un badge virtuel! Il s’agit d’un groupe nommé Le Club des Indés créé par l’auteure Séléne Derose. C’est en juillet 2017, que Sélène a décidé de rassembler des auteurs et blogueurs d’horizons divers et variés. Tous sont actifs sur les réseaux sociaux et s’évertuent à sortir de l’ombre. Les objectifs de ce club sont l’émulation, la collaboration et le soutien aux auteur(e)s, mais également la création de projets littéraires communs. Aucune obligation de participer à tous les projets.

Je ne suis pas membre depuis longtemps, mais je peux déjà dire que l’ambiance est très bonne. Je suis très fière d’avoir été choisie parmi d’autres amis auteurs et espère pouvoir faire profiter de mon expertise acquise ces derniers mois et de mon soutien.

Voici deux projets que le club a déjà mis sur pied:

 

LitteratureMag

 

1. #LittératureMag

Il s’agit d’un magazine saisonnier consacré à l’autoédition auquel les auteurs du club contribuent.

Le premier numéro est à trouver ici.

Le second a un petit encart qui parle de Clara au Guatemala et est en lecture libre par là.

 

  1. Gourmandises - Club des Indés

2. Gourmandises de Noël

Un recueil de nouvelles inédites et gratuites sur le thème de Noël auquel la plupart des membres ont contribué, à retrouver sur:

 

 

Le club a pour membres les passionnés suivants, en cliquant sur leur nom, tu tombes sur leur blog / site internet respectif. Pour plus de lisibilité, je les ai classés par genre littéraire.

Les Auteurs du Club des Indés:

Line Marlin Aventures et tranche de vie

Isabelle Morot-Sir Feelgood

Larème Debbah Feelgood, littérature générale et sentimentale

Marjorie Levasseur Littérature générale et sentimentale

Audrey Martinez Littérature générale et romance

Amélie B. Contemporain avec petite touche de romance/sentimental

 

Nina JO Guides pratiques, feelgood et chicklit

 

Elijaah Lebaron Science fiction et Fantasy

Sélène Derose Fantastique, psychologique, contemporain

Marie Havard Romans psychologiques

 

Daryl Delight Horreur, thriller

Kevin-Étienne Buzzacaro Thriller

Aurelien Grall Thriller, policier et suspense

Sophia Laurent Young Adult à suspense

Blogueuses du Club des Indés :

Sophia de Sophia’s Library

Laurie Maquin alias Laurie_lucas

 

J’espère t’avoir fait découvrir de nouveaux auteur(e)s et blogs! à bientôt

Et ce deuxième roman? #2

Bonjour,

 

Alors avec ce deuxième roman Chantal au Népal on en est où ? Je m’étais fixé pour objectif de le terminer pour fin 2017. C’est avec 12 jours de retard que j’ai le plaisir de vous annoncer qu’aujourd’hui, j’ai inscrit le mot FIN sur mon manuscrit (plutôt tapuscrit). Pourquoi suis-je en retard ? J’avais pronostiqué un livre aussi long que Clara au Guatemala, c’est-à-dire 312 pages. J’en ai écrit 390. J’avais tablé avec 1.000 mots par jour. J’avais pris beaucoup d’avance au mois de novembre, mais n’avais pas fait grand-chose en décembre, consacrant mon temps aux préparatifs de Noël.

Alors voilà, aujourd’hui c’est fini! Je ressens une énorme fierté, mais je sais aussi que le travail n’est pas terminé. Il me faut relire et corriger mon livre avant de l’envoyer à mes bêtas-lecteurs. Après leur retour, je le relirai et ferai les modifications, puis il partira en correction.

Une étape non prévue s’est glissée dans mon processus. La lecture du livre par mon mari. Il a commencé à lire mon roman, il y a deux semaines et vient lui aussi de connaitre la fin. Il a pris connaissance du premier jet, celui qui n’a pas été relu ni amélioré. Et puis il m’a fait part de ses commentaires. Il m’a donné des idées aussi. Ses conseils sont précieux, nous formons une bonne équipe. Sereine, je vais pouvoir m’atteler à la correction.

chicklit francaise

Prochaines étapes ?

  • J’ai réalisé quelques vidéos au Népal, je vous en diffuserais dans les mois qui viennent.
  • Le titre final du livre a été choisi. Je vous l’annoncerai bientôt.
  • La couverture a été réfléchie.  Il n’y a plus qu’à la faire dessiner.

Patience et en attendant… bonne lecture!

Bilan autoédition 2017

Bonjour à tous,

 

Une fin d’année bien mouvementée et du coup peu de présence sur le blog ou sur YouTube! C’est pourquoi je tiens à remédier à ça et reviens vers vous pour vous parler de mon bilan 2017. On ne trouve pas souvent de chiffres sur les ventes des auto-édités. Les auteurs – tout comme moi d’ailleurs- sont un peu sensibles sur ce sujet. Nous ne souhaitons pas que les lecteurs se disent que nos œuvres sont nulles parce qu’il y a peu de vente ou que les autres auteurs sachent combien nous vendons (ou ne vendons pas).

Je suis fière de mes modestes résultats, alors je me suis décidée à vous les exposer.

Mon bilan pour 2017

(sachant que mon livre a été publié mi-juin)

  • 91 e-books vendus
  • 63 livres papier
  • 6 livres achetés par moi et donnés pour des services presse ou offerts
  • 31.289 pages lues (= environ 100 livres) avec l’abonnement Kindle
  • 562 abonnés Twitter
  • 97 abonnés Facebook

Ces ventes ne couvrent pas encore les frais engendrés pour la publication de mon livre. Certaines dépenses comme la couverture étant assez élevées, j’ai besoin d’encore quelques ventes pour me rembourser. J’ai décidé de laisser mon livre disponible pour l’abonnement Kindle, parce que les pages lues rapportent parfois même plus que les ventes de livres elles-mêmes.

Voici le graphique de l’évolution de mes ventes:

Bilan 2017 - Sophie Rouzier

On observe que les ventes de livre papier étaient au début importantes, puisque la famille et les amis m’ont soutenue. Ensuite grâce au #MoisdesIndés de Amazon (mon bilan par ici), les ventes d’e-books ont bien augmenté, depuis elles sont un peu redescendues, mais je dois bénéficier d’un classement intéressant puisque mon livre est acheté. En décembre, j’ai vendu 24 e-books. J’espère continuer sur cette voie!

Et les autres?

J’ai fait des recherches pour savoir où je me situais dans la masse, si mon livre se vendait bien pour un premier roman… difficile de savoir.

  • J’ai tout de même trouvé un article clique par ici. Il fait état de 160 à 300 ventes pour un livre en 3 mois.

  • Par ici l’écrivain Olivier Saraja parle de ses ventes par livre, qui sont moindres que celles citées précédemment et que les miennes, mais toujours très encourageantes.

  • Il y a peu sur Twitter l’auteure autoéditée Audrey Martinez parlait de 800 ventes en un peu moins de 6 mois. C’est un très beau score.

  • J’ai trouvé les résultats en un an de l’auteure indépendante Amélie B. par ici. Plus qu’encourageant!

  • L’auteure Anais W. avait fait l’année dernière un bilan, c’est par ici. Pour deux livres, ses ventes étaient moins importantes que les miennes. Elle a su cependant pour son troisième roman, grâce à une bonne stratégie marketing, exploser ses scores.

  • Si on compare à l’édition dite classique: « un livre diffusé en région par un éditeur classique se vend au minimum à 300-500 exemplaires. » Il va sans dire que tout se joue dans les mois suivants la sortie et le marketing mis en place par l’éditeur. J’imagine que rapidement le livre tombe aux oubliettes si l’auteur ne fait pas d’effort de son côté.2018

Et pour 2018, quoi de prévu?

  • Sortie de mon deuxième livre Chantal au Népal au mois de mai / juin. Je vous en dévoilerai un peu plus dans les jours à venir.
  • Sortie de la traduction de Clara au Guatemala en allemand! Une de mes amies dont c’est le métier m’a proposé de le traduire. Il va falloir mettre en place les moyens de communication adéquats pour cette sortie!

  • Écriture du 3e roman
  • Développer mon lectorat et augmenter mon nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux

En attendant, je vous souhaite une bonne année 2018 pleine de créativité!

 

 

Et ce deuxième roman?

Un deuxième roman?

Terminer d’écrire mon premier roman me semblait insurmontable. Je ne pensais pas être assez assidue… et puis j’ai réussi à en finir l’écriture. Je n’arrête pas de me dire qu’on n’est pas auteur quand on a écrit un seul et unique livre. Il faut au moins en avoir au moins deux. Allez savoir d’où me vient cette idée. Alors je m’attèle à la tâche. Mon deuxième roman est en préparation, mais (parce qu’il y a toujours un, mais) comme tout auteur qui travaille à côté, c’est difficile.

Étant chef de projet dans ma vie professionnelle, je me suis alors fixé des jalons (milestones) et des objectifs pour savoir dans quelle direction aller. Avant la fin de l’année, je dois avoir envoyé mon fichier à mes bêtas-lecteurs. Il me faut rédiger 1000 mots par jour à peu près. Il y a les jours où l’on écrit plus que d’autres, ceux avec des imprévus et puis ceux où l’on est moins productif. Mon objectif me semble atteignable. Je ne veux pas me décourager moi-même!

C’est un peu le concept du #NaNoWriMo sauf que ce n’est pas que pour un mois: la période est un peu plus longue. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le « National Novel  Writing Month ». Il s’agit d’écrire un roman de 50.000 mots en un mois. Cela se passe tous les ans en novembre et les auteurs se motivent les uns, les autres pour progresser dans l’écriture de leurs œuvres respectives. Sur Twitter, les écrivains postent le nombre de mots qu’ils ont tapés ou couchés sur papier pendant leur journée. C’est inspirant!

deuxième roman

Des infos sur ce deuxième roman ?

    • Le titre provisoire est Chantal au Népal. Je vous annonce que ce sera le sous-titre. Dans quelque temps, je vous annoncerai  le « vrai » titre.

    • Je reste dans le genre chicklit. Le thème du voyage est encore bien présent, puisque ce second ouvrage fait partie de ma collection « Les aventurières du bout du monde ».

    • Le choix du Népal s’est fait très rapidement parce que c’est un pays dans lequel j’ai vécu quelques mois en 2013. Cette année, j’ai eu l’occasion d’y retourner de façon un peu spontanée. J’ai rassemblé encore plus de matière pour vous faire découvrir ce magnifique pays. J’ai même réalisé quelques vidéos de promotion sur place pour ma chaine YouTube.

    • Je traite le sujet de l’adoption et de la survie. Pour le résumé, clique ici.

    • Un des personnages de mon premier roman Clara au Guatemala reviendra. Suspense…

      deuxième roman

On avance bien?

Je m’attèle à la tâche avec plaisir. Plus de 215 pages ont été rédigées.

Pour me faire plaisir, je me suis offert le logiciel Antidote pour corriger mes fautes, mais aussi m’aider à varier mon vocabulaire et éviter les répétitions. En étant régulière, je perds moins de temps à relire ce que j’ai écrit les jours précédents… puisque je m’en souviens. Les longues pauses entre les séances d’écriture ne sont pas bénéfiques à la production…

Mon aventure sur YouTube

Il parait qu’il ne faut pas se disperser et avoir trop de canaux de communication, car c’est difficile de s’investir autant que l’on voudrait sur chacun d’entre eux. Sans doute. J’avoue que je suis de nature curieuse et je voudrais tester plusieurs possibilités quitte à les abandonner si elles ne fonctionnent pas. Après mes premiers pas sur Twitter qui est mon réseau de prédilection, je démarre sur YouTube.

J’avais réalisé une petite vidéo de présentation du Guatemala et une autre pour montrer la couverture de mon livre. Puis, j’ai décidé de m’investir plus sur ma chaine. Je me suis penchée sur ma première vidéo : mon booktrailer. Je souhaite faire un « booktrailer » depuis que j’ai sorti mon livre. Honnêtement, j’avais peur que ma vidéo: 1. ressemble à une présentation PowerPoint 2. soit ennuyeuse 3. ressemble à du déjà-vu. J’ai donc décidé de vous faire moi-même la présentation de mon œuvre Clara au Guatemala: l’odyssée glamour d’une apprentie globetrotteuse. Le but étant aussi de créer un lien avec mon lecteur.

Sophie Rouzier YouTubeLa naissance du concept de ma chaine YouTube:

Après un brainstorming avec Monsieur Rouzier, qui depuis quelques temps souhaite me voir faire des vidéos à la Samantha Bailly sur YouTube… J’ai trouvé mon concept ! Comme vous le savez, (si vous ne me suivez pas avec assiduité… allez voir par ici) je voyage beaucoup et c’est une vraie passion, une drogue. Je lis beaucoup de récits de voyage et recherche souvent des bouquins à lire avant de partir en vacances. Alors pourquoi ne pas les présenter et faire une vidéo alliant un pays visité avec les livres à lire avant de partir ? Je vous conseillerai des livres, vous montrerai des objets achetés sur place et éventuellement des photos.

J’ai fixé :

1. le lieu où je me filme

2. comment je m’habillerai

3. quel ton je souhaite

4. la durée : je ne veux pas vous endormir, les vidéos seront courtes.

Premier challenge :

je n’aime pas me mettre en avant. Dans toutes les articles de marketing, on vous dire pourtant qu’il faut se faire une image de marque. Je suis pinailleuse et sélectionne déjà les photos que je poste sur les réseaux sociaux… alors me mettre en scène en vidéo…. Finalement avec le booktrailer, je me suis rassurée et les échos positifs m’ont donné envie de continuer.

Deuxième challenge :

je ne fais pas des voyages « mainstream » : est-ce que mes lectures intéresseront quand même ? Excellant dans l’art de réaliser des tableaux Excel, j’ai fait une liste des vidéos que je pourrais tourner et vais sans doute alterner les pays plus visités et les plus originaux.

Troisième challenge :

Trouver du temps. Winter is coming… alors je vais sans doute être plus souvent à la maison.

 

En tout cas… fin du suspense… voici la première vidéo me mettant en scène : le fameux « booktrailer » qui n’en est pas un… N’hésitez pas à vous abonner à la chaine et à me faire part de vos commentaires.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer