Plumes Francophones

Plumes FrancophonesPlumes Francophones: mon retour d’expérience

Les Plumes Francophones un concours organisé par Amazon récompensant des auteurs indépendants qui ont publié un roman entre mai et fin aout. Il s’agit de la 3ème édition de ce concours d’autoédition. Grace à celui-ci, on pouvait gagner entre autres le financement d’Amazon pour sa promotion et plus de visibilité. Et ça, ça aurait bien été utile! J’ai concouru  avec mon premier roman: Clara au Guatemala.

Alors voilà, les gagnants ont été annoncé:

Plumes Francophones

le Prix du Jury a été remis à L’Espion d’Alger de Nabil Benali

Je n’avais pas vu du tout ce livre dans les plus populaires et il n’a pas eu beaucoup de commentaires de lecteurs jusqu’à présent. Pour moi, ce fut une surprise totale, et tant mieux, cela veut dire que tout le monde avait vraiment sa chance.

 

 

Plumes Francophones

le Prix des Lecteurs à Versus de Luca Tahtieazym.

Ce livre a plus de 78 commentaires sur Amazon, par conséquent il a donc déjà trouvé un public. Je ne l’avais pas vu pourtant dans ceux mis en avant sur Amazon en terme de popularité.

 

 

Je n’ai pas lu leurs œuvres et ne peux donc commenter ces choix. Bravo à eux et à tous les autres participants.

 

C’est le moment pour moi de faire le bilan de cette expérience:

 Les + :

  • Quelques personnes ont répondu à mon appel et mis des commentaires sur Amazon en vue du concours.

 Les – :

  • La version ebook de mon livre  a été publiée le 14 juin, soit un mois et demi après le début du concours.
  • Je suis partie en vacances au mois d’août et n’ai pas pu faire de pub pour les retardataires, notamment de la famille, pour qu’ils achètent le livre ou mettent un commentaire sur Amazon

  • C’est mon premier livre et je n’ai pas encore beaucoup de lecteurs. Difficile de rameuter les troupes à ma cause.
  • Pas de mise en avant par Amazon, presque pas de posts sur leur Facebook, leur site Internet n’est pas bien fait. Pas de mention des Plumes Francophones sur le site sauf si on connait le lien. Les livres les « plus populaires » toujours mis en avant mais pas les autres… on n’est pas populaire déjà et on a aucune chance de le devenir, si on reste caché en 15ème page.

  • Exclusivité Amazon, pas moyen de mettre le livre sur Kobo et les autres pendant tout la durée du concours.
Pour résumer: est-ce que ça vaut le coup de faire le concours des Plumes Francophones ? = NON

Il est difficile pour moi de savoir si ce concours a eu un impact sur mes ventes. Je serai tentée de dire non, car personne ne m’a contactée pour me dire « oh j’ai lu ton livre parce que je t’ai vu dans la liste des participants au concours… »

Je ne conseillerai pas à un auteur débutant d’y participer à cause de l’exclusivité Amazon. À moins d’avoir déjà un réseau bien établi. Il faut mettre son livre en vente dès le 1er mai et être présent sur les réseaux sociaux pendant toute la durée du concours pour espérer gagner le prix des lecteurs en tout cas.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le mois des indés

Avec le mois des indés,  Amazon a décidé de mettre en avant ses auteurs autoédités (indépendants parce que sans maison d’édition) en proposant un mois entier de promotion. Cela a commencé le 1er octobre. Des auteurs connus comme Laure Manel ou Amélie Antoine proposeront leur livre à -70% ! Mais aussi des écrivains plus méconnus comme moi avec Clara au Guatemala, ou encore Céline Fuentes (un si petit voyage) ou Audrey Martinez (Maintenant et à jamais) participent à cette action. Il s’agit de la première édition de ce mois des indés en France. Amazon a demandé à ses auteurs phares de parler de l’autoédition, dans des vidéos comme avec Mathieu Biasotto par exemple cette semaine.

 

le mois des indés

Comment s’est passée la sélection pour le mois des indés ?

Nous avons été contacté par Amazon directement au début du mois de septembre. Je croyais faire partie des « happy-few » avant de savoir que la plupart des auteurs débutants ou non que je connais, ont reçu un mail. Pourtant, cela n’a pas entaché ma joie.

Dans le courriel reçu, Amazon nous explique comment se logger sur une plateforme avec un code fourni, nous dirigeant ainsi vers une page expliquant les conditions de participation et nos romans sélectionnés.

Pour pouvoir participer, il faut correspondre à plusieurs critères:

1. Avoir un livre numérique en exclusivité sur Amazon avec le programme KDP select. En ce qui me concerne, j’ai dû renouveler mon adhésion pour 3 mois, ce que je n’avais pas prévu. À vrai dire, j’avais prévu de mettre mon livre sur le site Kobo et commencer à démarcher les librairies.

2. Le livre doit être vendu à un prix égal ou supérieur à de 2,99€.

À la fin du mois de septembre, après vérification par Amazon, on reçoit un nouveau mail, nous confirmant notre participation. 98% des gens qui ont voulu participer, ont pu le faire.

Dans cet e-mail, se trouvent des bannières à utiliser sur les réseaux sociaux ainsi que la révélation du hashtag #LeMoisDesIndés. Nous sommes incités à faire de la pub pour l’événement.

le mois des indés

Pourquoi je participe ?

Je suis d’avis qu’en tant qu’auteur débutant, je dois tester tous les moyens proposés par Amazon pour me faire connaitre. On me répète que le meilleur moyen de vendre son premier livre, c’est de sortir le deuxième. Mais il n’est pas encore fini !

Alors je me lance. Il vaut mieux vendre plus de livres à 70% que peu au prix fort, non ?

On verra à la fin du mois, si cela a valu le coup.

 

Une appréhension ?

Amazon m’avait déjà déçue pour le concours des Plumes Francophones, parce qu’on nous fait miroiter une mise en avant. En effet, si tu n’es pas dans les livres les plus vendus, impossible de te trouver. Donc cercle vicieux… personne n’achète ton livre, sauf les courageux qui vont te chercher dans les dernières pages. Franchement, pour moi je pense que l’impact de cet événement a été moindre sur mes ventes.

Il semble que cette fois-ci, c’est un peu la même chose avec le mois des indés. Je suis perdue dans la masse. Par rapport à d’autres, je n’ai peut-être pas encore assez de commentaires sur Amazon. Bref… si les ventes se cumulent, je remonterais peut-être dans le classement et serais sur les premières pages… suspense.

 

le mois des indés

En conclusion, je reste positive et suis très curieuse de ce que mes amis auteurs ont écrit et vais sans doute leur acheter leurs livres. Peut-être vont-ils en profiter et faire de même.

Voici le lien Amazon vers mon roman : Clique ici et ici le lien pour aller voir la boutique avec les promos des auteurs indépendants : Clique ici

 

Bonne lecture !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer